De Yoho à Kootenay – Précieuse émeraude

Les parcs nationaux de Yoho et Kootenay sont bien moins connus mais méritent tout autant le détour. Eux aussi regorgent de trésors, de merveilles. Je reprend la route, m’éloigne de la 93, un peu plus vers l’ouest. Les montagnes défilent et je ne m’en lasse pas. Cela fait maintenant près d’une semaine que ces rocheuses font partie de mon paysage quotidien. Que je prend la route avec pour seul horizon ces pics rocheux. Et pourtant, chaque jours le paysage évolue, change et m’impressionne.

IMG_4944

P1240358

Mais c’est un lieu tout particulier qui m’a touchée, éblouie en cette matinée d’août. Un lac, un de plus. Mais sa couleur et le paisible de ce lieu l’on rendue unique, à mes yeux. Emerald LakeLe lac émeraude. Le bon moment, le bon endroit. Parce que ce jour là ma tête était ailleurs, que ce voyage était comme suspendu. Le temps de penser à cette amie, le temps de ressentir sa présence, de lui transmettre la mienne. Si près, si loin. Coupée du monde. Et finalement trouver un lieu qui me permette d’être ici tout en étant là-bas. Et puis les symboles convergeaient. L’émeraude – du courage, de l’espérance, du renouveau.

Quelques pas m’auront suffit pour savoir que j’ai trouvé cette matinée là, le lieu qui me permettrait de redéfinir cet espace-temps. Et même à quelques dizaines de mètres du lac cette couleur vert émeraude transparait. Limpide et claire. J’y resterais bien des heures ici. Assise, nichée au creux des montagnes. Mais c’est finalement en s’y aventurant que l’on découvre tous ses reflets. Et quels reflets ! Un miroir entre bleu et vert, un dégradé de couleurs sur les montagnes qui s’y reflètent.

P1240394

P1240364

P1240385

P1240407

P1240374

IMG_4959

IMG_4954

Et même si je ne me lasse pas de ce spectacle il est maintenant temps pour moi de reprendre la route. Encore plus vers l’ouest. J’ai l’impression de me glisser au creux des montagnes par ces routes en lacets qui n’en finissent plus. Elles me mènent aux Chutes Takakkaw. L’une des chutes la plus haute du Canada s’est créée dans les rocheuses. Et elle porte ce joli nom (et même cette expression !) en langue Cri, signifiant « C’est merveilleux ! ». Le temps est ce jour là superbe, un arc en ciel vient se former au pied de la cascade. Le chemin permet de s’en approcher au plus près, de recevoir ses embruns, cette pluie fine libérée par la puissance naturelle de la cascade. Ce n’est pas la première cascade que je découvre au Canada mais c’est chaque fois un plaisir d’en découvrir davantage, d’entendre « l’eau qui tonne« , qui résonne si fort et si près.

P1240423

P1240453

P1240439

P1240454

P1240449

P1240442

P1240464

Direction le sud des rocheuses, pour le parc de Kootenay. Et mon premier arrêt me permet de découvrir le Canyon Marble. Une ballade tranquille du haut de ce canyon. Il n’y a pas toujours besoin de gravir des pentes spectaculaires pour apprécier ces paysages, ces couleurs. Et justement, quelle couleur, encore une fois ! L’eau de ces glacier se teinte d’un bleu unique que le soleil vient sublimer (C’est pas faute de vous avoir prévenu question superlatif, et c’est pas fini..!). Je le remonte doucement pour en découvrir les passages les plus étroits, les grottes et les puits sans fond.

P1240468

P1240471

P1240477

P1240483

P1240497

P1240491

P1240493

Un peu plus loin, je poursuis le chemin. Une épaisse fumée vient s’inviter sur la route. Une odeur de feu, un brouillard épais et inhabituel. Cet été, d’importants incendies ont ravagés le sud de la Colombie Britannique. Il n’est pas tout proche mais à vol d’oiseau la distance est bien plus courte et la fumée s’invite jusqu’ici. Je m’arrête donc rapidement pour découvrir le site des « Paints Pots« . Les « Pots de peinture » ont bien trouvé leur nom. Je n’avais encore rien vu de comparable ici, au Canada. On oublie l’eau de glace pour découvrir la terre d’ocre et les petits étangs entre vert et noir. Je ne m’y attarderai pas plus que ça, des moustiques mutants ont décidés de me tourner autour à cet endroit là..!

IMG_5004

IMG_4990

P1240511

P1240513

P1240512

P1240510

Je termine ici mon périple dans les rocheuses. Le road trip est loin d’être fini mais cette sacrée étape du voyage est derrière moi. Près d’une semaine de randonnées, de ballades, de découvertes et d’émerveillement. Je ne saurais vous dire autre chose que d’y aller, de prendre la mesure de ce que j’essaie de vous transmettre par mes mots. Cette grandeur, cette puissance de la nature. Et puis sa fragilité. L’impact de nos actions est bien réel, bien visible ici en Alberta.

Je retrouve les villes et leur aspect citadin au beau milieu d’une province faite de montagnes et de lacs. De Calgary à Edmonton le voyage sera bref.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s