Indéfinissable Toronto

Toronto est dans ce voyage un point d’arrivée, de retour, de départ. J’ai donc mis du temps à la découvrir, à l’apprécier, à la définir. Je ne lui ai d’ailleurs pas trouvé d’adjectifs. C’est un fait, c’est la plus grande ville du Canada. J’y ai trouvé un peu de Vancouver, peu de Montréal. A deux pas des Etats-Unis son influence est largement américaine.

La modernité est là, des grattes ciels à n’en plus finir en son centre et quelques quartiers plus typiques. Kensington Market ou les influences se mélanges. L’inépuisable Chinatown, à chaque ville le sien. La marina à deux pas de ces buildings, qui nous permet de souffler, respirer un autre air.

Montréal (oui encore elle !) a cela de typique qu’elle est une belle harmonie d’Europe et d’Amérique du Nord. Vancouver est celle que l’on ne peut que définir entre mer et montagne. La ville au coeur de la nature. Mais où est alors Toronto ? Ni l’une ni l’autre. Définitivement indéfinissable.

IMG_3945

Downtown. Le coeur de la ville. Le coeur économique, dynamique. C’est peut être celui qui m’a le moins touchée, une impression de déjà vu. Ces gratte ciels verre d’eau tel Vancouver, ces autres venus des USA, je n’ai pas réussi à y trouver une âme particulière. Mais il y a bien ce petit quelques chose. De l’ancien qui surgit par moment, un édifice tel le Old City Hall  sur la place centrale de Toronto s’accompagne de cette fontaine bien plus actuelle et de ces 7 immenses lettres pour nous rappeler que l’on est bien à Toronto, au Canada.

IMG_3954

P1220795

P1220789

P1220799

P1220820

IMG_4016

P1220830

P1230526

P1230528

L’université de Toronto à peut être été la première surprise de cette ville. Après la première rencontre du centre ville, je ne pensais pas trouver une université aussi singulière et qui semble porter l’histoire de cette ville. Des bâtisses datant des siècles passés, la pointe verdâtre de cette église et ces pierres noircies par le temps. Je me rappelle que nous sommes bien en Ontario, cette province du Canada réputée pour être grandement influencée par la culture anglo-saxonne, Ottawa en est le meilleur exemple. Les cours intérieures ont ce style travaillé des jardins anglais, et les salles ces voûtes et tableaux d’un autre temps. Il est bien loin le downtown qui ne me séduisait pas tant que cela.

P1230533

P1230534

IMG_4337

P1230549

P1230557

P1230563

Et dans ce quartier, l’un des plus beaux panorama de Toronto. The One Eighty. Ce bar branché au 51ème étage d’un immeuble. Et cette vue. C’est finalement de cette manière que j’ai pleinement apprécié Toronto et sa particularité. La CN tower vient devancer le bord du lac. Une immense ville au bord d’un lac finalement.

IMG_4025

P1220832

P1220844

IMG_4038

Et ce lac. Toronto représente la partie Canadienne de cette région des grands lacs. Si immense que l’on en perçoit pas l’autre rive. Et vous verrez cela sera bien plus parlant du coté des Etats-Unis ! Mais restons encore un peu au Canada. C’est une véritable marina (waterfront) qui coure le long de ce lac, à deux pas du centre de Toronto. Les gratte-ciel sont tout proches, comme sur l’eau. Les bateaux de plaisance se multiplient et les abords sont aménagés pour que la balade soit belle. Ici aussi on retrouve une plage et ses parasols ! La fin de journée est des plus agréables dans ce coin de Toronto.

IMG_3965

IMG_3963

IMG_3959

Et puis les quartiers plus particuliers, dont l’âme est multiple et vient des quatre coins du monde. Kensington Market a ce charme typique de la multiculturalité. Et même s’il est très touristique on y vient apprécier l’odeur du restaurant chilien mêlée à celle des pizzas italiennes (et d’autres odeurs plus ou moins légales !). Mais c’est aussi ce mélange de couleurs. Les maisons bleues, jaunes, roses se côtoient dans ces quelques coins de rue. Les petites boutiques autonomes rencontrent les friperies et autres magasins vintage.

P1230577

P1230578

P1230583

P1230587

P1230588

P1230591

P1230594

P1230603

Graffiti Alley est ce prolongement de Kensington market. Une allée piétonne repeinte de graffiti. Et elle port bien son nom. A Montréal et Philadelphie je vous ai parlé de street art déjà, mais de manière différente. Ce ne sont pas ici de fresques que l’on découvre mais de petits bouts d’oeuvres entre deux graffiti. Une ambiance particulière à cette rue dont je ne souhaiterai m’aventurer la nuit tombée. Et pourtant à deux pas de là de jolies maisons s’alignent dans un quartier qui semble paisible.

IMG_4014

P1220764

P1220756

P1220763

P1220773

P1220762

P1220757

Enfin Distillery District. Tel de Camden Market à Londres ce quartier de Toronto est le repère des galeries d’art et autres artistes. Ces anciens entrepôts qui permettaient de faire vivre économiquement la région sont devenus ces petits cafés et bar qui nous donnent envie de s’installer en terrasse, sous le soleil et dans ce très beau cadre. On y vient pour son style, pour ses jolies rues de briques rouges.

P1230626

P1230637

P1230642

P1230639

P1230647P1230648

Alors certes Toronto n’est pas ce coup de coeur. Elle s’est doucement dévoilée, pour me révéler ses plus beaux atouts le dernier jour. Mais elle vaut le détour. Pour ses jolis quartiers et sa belle université. Pour une fin d’après-midi le long de la marina.

Une jolie première étape dans ce voyage.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s