New-York autrement

New York c’est les écureuils de Central Park, c’est Broadway illuminé de ses comédies musicales. C’est le jour en pleine nuit à Time Square. Mais c’est aussi ces lieux parfois méconnus, insolites, ces endroits en fin de liste, ces « si on aura le temps ».

Roosevelt Island

IMG_1728

A l’est de Manhattan, une petite île longe l’east river. Du nom de l’un de ses plus célèbres présidents, Franklin Roosevelt, un parc pointe au sud de l’île et nous offre l’une des plus belle skyline de New York. Un lieu insolite où l’on découvre cette ville sous un nouveau jour. L’Empire State Building veille toujours sur Manhattan, et l’on y découvre de plus nombreux gratte-ciels. Comme le siège des Nations-Unies, cet édifice si différent, aux courbes horizontales.

Mais c’est aussi la manière dont on se rend sur cette île qui s’avère être insolite. Le pont ne fait que survoler cette tout petite île. Et dans le ciel de Manhattan, seul un téléphérique mène qui souhaite y aller, d’une terre à l’autre. Et ne serait-ce que pour ce voyage, je vous conseille le détour.

IMG_1718

IMG_1722

P1190821

P1190839

P1190825

P1190838

P1190841

P1050780

Dans les jours à venir, que nous cherchons à rendre sûrs, nous entrevoyons un monde fondé sur quatre libertés essentielles.

La première est la liberté de parole et d’expression … partout dans le monde.

La deuxième est la liberté de chacun d’honorer Dieu comme il l’entend … partout dans le monde.

La troisième consiste à être libéré du besoin … partout dans le monde.

La quatrième consiste à être libéré de la peur … n’importe où dans le monde.

Il ne s’agit pas là de vues concernant un millénaire éloigné. C’est la base précise du genre de monde à la portée de notre temps et de notre génération.

Franklin D. Roosevelt

P1190829

P1190848

Brooklyn

Brooklyn n’est désormais plus si insolite, plus si méconnu. Le nouveau Manhattan, le quartier qui à la côte. Mais il est si agréable de s’y balader une matinée de brunch, une soirée apaisante ou dynamique, vous aurez le choix du côté de Williamsburg. La première chose que l’on découvre lorsqu’on souhaite visiter Brooklyn  ? C’est grand ! Très grand. Par où commencer ? Où aller ? Le quartier dans le quartier. Williamsburg. C’est dans ce petit coin de Brooklyn, sur les bords de l’East River que le quartier s’est développé, s’est ouverts aux touristes curieux de traverser Brooklyn Bridge. L’atmosphère y est différente. Teintée par les nombreux artistes de passage ou résidents. D’anciens immeubles, peu de grattes-ciels, tous transformés maintenant en luxueux lofts, en prestigieux ateliers d’artistes, en célèbres enseignes de marque.

P1210162

P1210236

P1210225

P1210234

P1210224

Entre deux boutiques, entre deux petits créateurs, des oeuvres à même la rue. Du street art, l’art est dans les boutiques mais aussi dans la rue. Il devient un alors un peu plus accessible. Mais c’est également des endroits plus insolites. Ce Mini-Mall, ce petit centre d’achat si confidentiel. 5-6 boutiques, quelques créateurs derrière ces murs de brique. Mais aussi ce diner, tout droit venu du désert de la route 66. Oublions le temps d’un seconde les voitures qui nous entourent, leurs klaxons, le bitume, les gratte-ciel. Vous y êtes ? Un diner si typiquement américain, de la tôle, des banquettes rouge, un bon burger et une route, une seule au milieu du désert. On s’y verrais presque, en fermant les yeux et avec un brin d’imagination.

P1210169

P1210227

P1210171

P1210218

P1210160

P1210170

P1210219

P1210176

P1210222

Et si on s’éloigne un peu ? Quelques rues résidentielles au style caractéristique de ce paisible quartier. Des couleurs, des petites cours si bien entretenues qui vivent au rythme des saisons, de leurs habitants.

P1050870

P1190916

P1190918

P1050869

Coney Island

Et puis la plage… A New-York ? Suivez moi…

Je vous l’avais dit, je parle de New York autrement. New York et ses buildings. New York et la mer. Parce qu’on y est à l’océan. Après de si(x) long mois d’hiver à Montréal, il était temps de retrouver un petit bout d’océan. Un peu d’air frais, quelques notes d’iode, du sable, le bruit des vagues s’échouant sur la plage et puis, un horizon.

Depuis Manhattan prenez le métro N, direction Brooklyn. L’extrême sud, vous n’irez pas plus loin. Et puis vous y êtes. Dès la sortie du métro les magasins de plage se succèdent et les couleurs nous entourent. Le Luna Park se traverse avant même de voir la mer, un parc d’attraction tout en couleurs, dans une ambiance festive. Entre grande roue, looping et street art colorés.

P1210263

P1210266

P1210270

P1210280

P1210271

Et puis au bout de cette route le bord de mer, une plage à l’américaine, immense, un long banc de sable avant d’arriver les pieds dans l’eau. Le temps de retourner à un peu plus d’activités, les familles se succèdent au « Nathans », le burger de la plage.

Un ponton et ses pêcheurs, le calme. Au loin de cette agitation New-Yorkaise. Une véritable parenthèse en cette fin du mois d’avril.

P1210330

P1210320

P1210319

P1210322

P1210315

P1210288

P1210304

P1210283

IMG_2574

P1210290

IMG_2602

Ma découverte de New-York se termine ici. Sur cette belle plage de Coney Island. Après tant de découverte un petit « Carnet de Route » pourrait voir le jour ! Histoire de condenser en un article tout ce qu’il m’a été possible de découvrir à New-York. Mais elle en a tant à nous faire découvrir que chaque voyage pourrait être si différent !

Publicités

2 commentaires sur « New-York autrement »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s